Banking Islamique


 

 

 

 

 

 

 

Cette double vocation est illustrée sur le plan juridique par l'existence de deux types de clauses dans les contrats de financement régissant la relation entre la Banque Islamique et ses partenaires: des clauses financières fixant le montant, la durée et les conditions générales d'utilisation et de renouvellement de la ligne de financement, des clauses commerciales, fixant les modalités de la transaction et/ou opération effectuée dans le cadre de la ligne de financement précitée.

Donc, la marge bancaire n'est considérée comme licite  par la chari'a islamique que dans la mesure où elle est générée par l'une des activités suivantes : Vente - Participation - Location - Fabrication. Les Institutions financières islamiques ont une double vocation commerciale et financière. Loin de se cantonner dans la mission classique d'intermédiation financière, elles interviennent dans les activités de création, transformation et commercialisation des richesses en tant que parties prenantes à part entière.

 

La règle générale est que la monnaie, n'est, du point de vue islamique, qu'un simple intermédiaire et instrument de mesure dans les échanges de produits. Même si, en parallèle, elle assure une fonction de réserve de valeur, elle ne peut produire de surplus que dans la mesure où elle est transformée préalablement en bien réel.

 

Le principe fondamental du Banking Islamique repose sur l'intervention directe de la Banque dans les transactions financées par elle. La rémunération qu'elle perçoit se justifie soit par sa qualité de copropriétaire , aux résultats du projet financé ( pertes ou profits ) dans le  cas d'une Moudharaba ou d'une Moucharaka, soit par la prestation de commercialisation ou de location de biens préalablement acquis par elle , dans le cas d'une Mourabaha , d'un Idjar ( Leasing / Location-vente)  ou d'un Salam , soit , enfin par la fabrication/construction de biens meubles ou immeubles par ses soins ou par des tiers , dans le cas d'un Istsina'a.

 

Ajouter un commentaire